Web Analytics Made Easy - StatCounter

Tendinite

Bon nombre de patients arrivent à la clinique avec un « auto-diagnostique » de tendinite.

Consultez plutôt la page tendinite et tennis elbow.

Il est facile, sur Internet, de trouver les signes et symptômes ainsi que le traitement conservateur réservé à ce type de problématique.

Malgré la glace, le repos, les étirements et les médicaments, il est possible qu’aucune ou peu d’amélioration soit perceptible par le patient.

C’est souvent à cette étape que nous rencontrons le patient en physiothérapie.

L’histoire du patient nous amène à penser instinctivement à une tendinite chronique. Mais pourquoi cette douleur ne part pas malgré tous vos efforts?

Lorsqu’un patient arrive à la clinique avec une douleur précise dans un bras ou une jambe, le physiothérapeute doit rapidement trouver la cause du problème.

Tout d’abord, il est important de vérifier les structures proches de la douleur (tendons, ligaments, muscles, os etc…).

La chronicité de la douleur peut apparaître à cause d’un problème mécanique (de fonctionnement) de ces structures.

Quand la mécanique des structures locales se fait correctement, le physiothérapeute doit pousser plus loin l’évaluation en examinant le système nerveux.

Permettez-moi une analogie toute simple.

Votre douleur dans votre bras ou votre jambe c’est comme une lampe. Quand la lampe n’allume plus, la première chose à faire est de vérifier que l’ampoule (structures dans la zone de douleur) n’est pas brûlée!

Si l’ampoule (structures dans la zone de douleur) est intacte, alors il est possible que le problème provienne du filage électrique (nerf) qui est relié à la lampe. Ou encore, d’un dérangement interne dans le panneau électrique (colonne vertébrale et moelle épinière) où se trouvent les disjoncteurs.

Que le problème provienne de l’ampoule, du filage ou du panneau électrique, la conséquence sera toujours une lampe qui n’allume plus!

Pourquoi changer 10 fois l’ampoule en espérant réparer la lampe, quand on peut régler le problème tout simplement en repositionnant le disjoncteur à « on »?

Voilà pourquoi on peut avoir l’impression, comme patient, que notre physiothérapeute nous traite loin du bobo quand on pense avoir une tendinite.

En réalité, il ou elle veut simplement traiter la cause de votre problème et non pas seulement la conséquence (zone de douleur). En repérant rapidement la cause de la tendinite chronique, cela permet un traitement beaucoup plus efficace et de plus courte durée!

 

 

CatégorieTendinite, Tennis elbow

3 Trackbacks

  1. […] l’article Et si ce n’était pas une tendinite chronique? comme complément […]

  2. […] l’article Et si ce n’était pas une tendinite chronique ? pour comprendre un peu ce que je veux […]

  3. […] sur ce même thème, l’article Et si ce n’était pas une tendinite chronique? ou les “tennis […]

Écrivez votre commentaire

*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

© - Physiosélect
Hébergement et conception web: SitesWeb123 et Gestion Génique